La médiation numérique au secours des non-connectés

09 Déc

Face au constat de la persistance des inégalités dans le champ du numérique, plusieurs initiatives publiques ou privées s’organisent et forment d’ores et déjà un réseau d’acteurs de la médiation numérique. Les pratiques restent diversifiées : les Espaces Publics Numériques continuent d’être bien présents sur les territoires mais sont épaulés par des associations qui proposent formation et accès aux supports tels que téléphones, ordinateurs et tablettes. Les tiers-lieux plus axés sur le champ professionnel sont aussi plébiscité car ils permettent une vraie montée en compétences tout en restant accessibles. Pour exemple :

  • Emmaüs Connect : un exemple d’une association de médiation qui a réussi (notamment grâce au savoir faire du Mouvement Emmaüs auquel elle est rattachée). L’association prend à bras le corps diverses problématiques pour une action globale : former le public précaire et lui donner accès à moindre coût, mais aussi former les professionnels en contact avec ce public et enfin penser la pédagogie en concevant les outils de formation.
  • La Machinerie à Amiens : un exemple de tiers-lieu qui combine fablab, espace coworking, soutien aux porteurs de projet, et formation labellisé Grande Ecole du Numérique.
  • Les institutions publiques comme Pôle Emploi ou la CAF recrutent aussi des services civiques pour accompagner leur usagers dans les démarches administratives.

Une grande diversité donc, mais qui peine à s’organiser pour être réellement une plus-value pour les territoires. La MedNum se fixe donc aujourd’hui pour objectif de coordonner les acteurs pour plus de lisibilité sur les territoires.  Plus de lisibilité aussi pour les usagers directs de ces services, mais aussi indirects comme les entreprises ou les collectivités qui souhaitent favoriser la transition vers le numérique.

Depuis mi-2017 est aussi expérimenté un « chèque culture numérique pour tous » nommé APTIC. Porté par la MedNum mais aussi l’Agence du Numérique, ce chèque qui peut être acheté par un commanditaire (public ou privé) permet au client de bénéficier d’un service de médiation numérique auprès des acteurs labellisés. Encore en essai, ce projet promet d’être efficace pour démocratiser l’offre de services de médiation.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée.